top of page

Voyager au Congo ou pas : Ma réponse


 


 

Pensez-vous qu’il est indispensable de partir au Congo pour apprendre le lingala ? Ma réponse à cette question est : « Non, cela n’est pas nécessaire ». C’est l’un des mythes que l’on entend le plus souvent. Il ne faut pas confondre apprendre une langue en immersion, et obligation de partir dans le pays de la langue cible. De nos jours, avec toutes les technologies actuelles, ce n’est pas obligatoire de partir à l’étranger pour apprendre une langue. C’est aussi valable pour le lingala.


Partir au Congo pour apprendre le lingala : est-ce vraiment indispensable ?

Pour beaucoup, pour apprendre le lingala, la solution miracle serait de partir vivre au Congo pendant quelque temps afin de s’immerger dans la culture et la langue. Je n’oserai pas dire que cela n’aide pas mais c’est une idée que l’on présente souvent comme une vérité absolue. Il suffit de penser au nombre d’étrangers qui vivent dans un pays sans parler un mot de cette langue pour comprendre que ce n’est pas le facteur clé.


Et puis, partir au Congo pour apprendre le lingala par exemple, ce n’est pas une solution adaptée à tout le monde et cela pourrait d’ailleurs être un frein pour beaucoup d’apprenants : matériellement, logistiquement, financièrement… Ce n’est pas toujours réalisable. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous devriez pas envisager cette option, bien au contraire !

Je connais des gens qui ont appris des langues étrangères sans avoir mis leurs pieds à l’étranger. La vraie clé pour apprendre une langue, c’est la motivation, évidemment couplée à un programme d’apprentissage efficace.

Voici 3 astuces pour apprendre le lingala depuis chez vous comme si vous étiez au Congo :

  • Créer des situations d’immersion directement depuis chez vous

  • Intégrer un programme d’apprentissage simple et efficace pour améliorer votre lingala et progresser sans trop d’efforts

  • Parler avec des natifs




Apprendre le lingala… tout en restant chez vous : Les médias

La quasi-totalité des fournisseurs d’accès propose, en option ou inclus au forfait, des bouquets africains qui rassemblent quelques chaînes et radios congolaises (AA, bOne, RTNC, RTGA, …) pour exercer son oreille et améliorer sa compréhension orale.


Faire ses activités quotidiennes en lingala

Vous êtes passionné par une activité ? Peut-être que vous aimez lire ? Alors faites ces activités en lingala.

Internet est une vraie mine d’or pour trouver plein d’informations sur tous les sujets et dans toutes les langues. Blogs, sites, videos, journaux, magazines, podcasts… Il y en a pour tous les goûts ! Ou alors faites de YouTube, votre allier ! Selon vos centres d’intérêts, regardez régulièrement, tous les jours, les vidéos en lingala et vous verrez qu’au fur et à mesure des semaines vous comprendrez de mieux en mieux le lingala, tout en travaillant votre accent et votre prononciation.

Je vous avais déjà proposé une petite sélection dans cet article.

Ne craignez pas d’être perdu ou de ne pas bien comprendre. C’est sûr qu’au début, vous ne comprendrez peut-être pas tout. Mais le contexte vous aidera et vous ferez rapidement des progrès, sans même vous en rendre compte.


Discuter avec des natifs

On a vu plus haut qu’il n’était pas nécessaire de partir au Congo pour apprendre le lingala, vous allez voir que vous pouvez aussi discuter avec des natifs depuis chez vous.

Grâce à Internet, il est tout à fait possible de discuter gratuitement avec des natifs : cette méthode s’appelle le tandem linguistique. Vous apprenez votre langue à votre interlocuteur et en échange, il vous apprend sa langue.

J’ai sélectionné pour vous quelques sites qui proposent ce service gratuitement :


✔️Tandem

Il est très simple d’utilisation, il permet de discuter gratuitement, en lingala et dans votre langue, avec des correspondants à Kinshasa en fonction de vos centres d’intérêt, de vos objectifs et de votre niveau. L’échange se fait sous divers formats (audio, texte, vidéo) mais on est d’accord que l’audio et la vidéo sont les formats les plus adaptés à cet exercice. Vous pourriez également déterminer la fréquence des échanges.


C’est exactement le même principe que le précédent mais il y a un peu moins de correspondants inscrits pour le lingala.

Ces recommandations sont simples et vous aideront à recréer des situations d’immersion, comme si vous étiez au Congo : Pas besoin de vous déplacer pour apprendre le lingala : c’est le lingala qui vient à vous !


Pour préparer votre tandem, n’hésitez pas à démarrer votre apprentissage accéléré 👉🏾 S'inscrire


Kommentarer


bottom of page